Derniers cris

Étiquettes

Commentaires récents

Catégories

Méta

Chaîne européenne

Monsieur Pingouin prend le relais et a du mal à  s’en départir. Il y a parfois des billets que l’on refuserait d’émettre s’ils n’étaient pas suggérés par des blogueurs que l’on apprécie comme Aymeric Pontier. Le thème de cette chaîne, de ce meme diront les anglophones, concerne l’avenir de l’Union européenne et sollicite le blagueur de la façon suivante : «Quelle Europe voulez-vous en 2020 ? Quelles doivent être les 4 priorités à  mettre en œuvre dès aujourd’hui pour améliorer l’Europe, la rendre plus démocratique, plus compétitive, plus forte à  l’international, plus en avant sur le développement durable, etc…» .

Ayant donc reçu cette sérieuse assignation à  émettre un billet de la part d’Aymeric, je me suis demandé comment y répondre pour rompre avec toute la sobriété de la chaîne orchestrée par ce bougre de kiwis de Pierre Catalan, que je soupçonne de l’avoir créée pour avoir de l’inspiration pour les précédentes journées européennes auxquelles il participait et d’avoir séché un peu sur les propositions à  émettre dans ces quatre catégories 😉 :

  • Renforcer les liens entre l’Europe et ses citoyens.
  • Bâtir une Europe innovante et solidaire.
  • Construire l’Europe du développement durable.
  • Positionner l’Europe dans le monde de demain.

Voilà  néanmoins ma réponse, histoire de ne pas trop jaboter en touche pour prouver que les cervelles d’oiseau comme la mienne peuvent aussi avoir du répondant et peut-être même un lien très lointain avec feu Alcide de Gasperi1 .

Renforcer les liens entre l’Europe et ses citoyens

C’est tout vu : d’abord, je consens à  un échange de liens avec le site europa.eu.
Ensuite je pense qu’il serait bon de s’adresser à  d’autres citoyens que les jeunes qui ne sont pas en réalité ceux qui lui ressemblent le plus2 . Ceci dit, si l’UE souhaite vraiment s’adresser aux jeunes, autant qu’elle demande au plus vite aux personnes en âge de procréer de bien vouloir faire l’amour plutôt que la guerre, parce qu’à  terme le seul boom qui la guette c’est celui du troisième âge, ce qui est toujours mieux que l’explosion de la Troisième.

Bâtir une Europe innovante et solidaire

Ce n’est pas pour jaboter, mais est-ce qu’ils voulaient dire : «Pâtir d’une Europe innocente et solitaire» ? J’ai souvent l’impression que chacun est solidaire de lui-même ce qui certes est déjà  mieux que rien. Et non, n’en rajoutez pas je ne peux que déplorer les difficultés que rencontre la communauté à  offrir une réponse collective face à  la crise actuelle.

Construire l’Europe du développement durable.

Personne n’est encore certain que la construction européenne soit elle-même durable, voire recyclable en autre chose3  … mais pourquoi pas ? Le respect de l’environnement est un lieu commun qui devrait ravir tous les bipèdes du continent européen qui sont encore traumatisés par le passage d’un nuage radioactif au dessus de leurs petites têtes.

Positionner l’Europe dans le monde de demain.

Sauf montée des eaux impromptue, l’Europe devrait peu changer avec une surface un peu plus réduite et une population néerlandaise flottante accrue. Plus sérieusement, plutôt que l’horizon 2020 je vous propose de braire avec celui de 2040, car cela va sans dire j’ai le nez creux en ce qui concerne les pronostics. Ainsi je vous fais part de mes invraisemblables révélations en plusieurs scenarii catastrophiques4 :

1. La Russie décide de faire unilatéralement partie de l’UE pour l’aider à  apporter une alternative aux politiques extérieures chinoises, états-uniennes et indiennes. La Russie décide d’adhérer à  l’OTAN au titre qu’elle en a plus le droit que l’Autriche dont les façades maritimes sans même avoir à  citer celles de l’Atlantique font sourire le reste du monde.

L’Europe détient alors trois sièges au conseil de sécurité de l’ONU qui n’est toujours pas réformé, et refuse toute nouvelle proposition d’un siège octroyé à  l’Union africaine dont Omar Bongo et Mouammar Kadhafi se disputent la présidence5 . Les prix du gaz et du pétrole sont facturés à  prix d’ami, tous les problèmes frontaliers ont disparu. Pour se détendre, la jeunesse européenne fait tout simplement l’amour et frémit à  l’idée qu’un jour cela puisse cesser.

2. La chaîne télévisée al Jazeerah retransmet en direct une invasion qui se produit au cœur des Alpes tandis que le fou de Bâle est à  l’honneur pour l’Euro 2040. Le reste du monde découvre avec horreur une nouvelle variété de petits bruns en chemises courtes. En effet, face au déficit des naissances frappant le reste du continent, le Liechtenstein profite du fort rebond de sa population pour embrasser son âge d’or.

Rompant non seulement avec la bienséance mais aussi la neutralité qu’on lui connaissait jusqu’ici, la petite principauté envahit l’Autriche et l’annexe après un redoutable échange de yodels au Tyrol. Devant ces évènements en cascade, la réponse rapide de Vienne est d’accepter de capituler au son de « Vive le Liechtenstein ! » et de consentir à  contrecœur à  l’enrôlement des jeunes choristes tyroliens au sein de l’armée du Liechtenstein qui en fait ses troupes d’élite.

Effrayés à  l’idée que le Liechtenstein ne saccage d’autres territoires à  la façon d’une sauterelle affamée lâchée dans de verts pâturages, les jeunes hommes de Berne préfèrent s’incliner à  leur tour devant le nouveau poids lourd de la  géopolitique européenne plutôt que de livrer combat. Grâce aux peurs de Zurich et des autres cantons, le Liechtenstein prend l’ascendant sur son protecteur helvète et lui impose un sérieux camouflet aux accords de Genève. Ces derniers font essuyer à  la Suisse un cuisant échec diplomatique. On n’a alors pas fini de parler des fameuses serviettes de Genève qui octroient à  son altesse à„lvà¿zà¿à¼s6 la présidence du conseil fédéral à  vie et l’ensemble des richesses de la confédération.

Craignant à  leur tour pour leurs oreilles, leurs coutumes vestimentaires et accessoirement leurs vies, les fonctionnaires du Fisc allemand quittent leur pays après que le Liechtenstein a imposé ses principes à  la Bavière et vengé l’intrusion des services des impôts allemands trente-deux ans auparavant. Les deux poids lourds diplomatiques britanniques et français tentent alors de résoudre la crise à  bras le corps : Londres déballe tout son arsenal de chancellerie pour ne pas dire l’artillerie lourde, mais Paris s’ingère mains et maintes fois mais surtout mal dans la surface des réparations de guerre. Le couple franco-britannique est par trois fois pénalisé, et en avale son chapeau. Les nombreux commentateurs étrangers relatant l’évènement n’hésiteront pas à  souligner le fait qu’une rencontre au parc des princes ne pouvait que porter chance à  Vaduz.

3. Inspirée par les victoires fulgurantes du Liechtenstein qui a décidément l’étoffe des vainqueurs, et ne reculant devant rien pas même l’armée belge, la minorité germanophone du plat pays bat à  plate couture en seulement deux jours les hommes des casernes de Flandre et de Wallonie. Le désormais baron Albert Douille, devenu le doyen de la planète, ne s’exprime désormais plus qu’en allemand et demande prudemment le rattachement au Liechtenstein. Vaduz refuse au titre que la baronnie de Belgique n’est pas assez opaque financièrement.

Afin d’attirer l’attention de son suzerain et de donner des gages de bonne volonté aux Wallons qui menacent de se soulever, Albert Douille se trompe et cède la Flandre – au lieu de la Wallonie – à  la France en pensant apaiser les troubles communautaires7 . La Cour européenne des droits de l’homme est saisie et s’interroge au sujet du caractère inhumain du châtiment infligé aux Flamands. La France refuse évidemment la restitution de la Flandre à  la Belgique.

4. En 2040, L’Union européenne se situe toujours au nord de l’Afrique, au sud de ce qui peut encore rester du pôle nord, et est beaucoup moins à  l’est de l’Islande depuis que celle-ci, lasse de vivre sur des geysers et des volcans, a organisé la mise en orbite de l’île toute entière sur la Lune afin de coloniser l’espace avant la Chine et les États-Unis. Les mauvaises langues s’amusent à  dire depuis que la dette publique islandaise est devenue astronomique, mais envient en réalité le caractère imprenable non seulement de la vue que l’on a d’en haut mais aussi de cette sécurité relative due au fait que Vaduz n’a pas encore dépensé un seul centime dans un programme de conquête spatiale.

5. Craignant que le Liechtenstein ne se décide à  l’envahir à  son tour, la France demande par précaution l’adhésion à  l’AELE. La Turquie, nouvel admis lui impose son véto. Les Français découvrent ce que cela fait d’être mis en quarantaine.

6. Enfin, l’Europe entière se convertit au bouddhisme tibétain après avoir découvert que le premier enfant de Rachida Dati est en fait le nouveau Dalaï Lama.

En théorie, je devrais choisir de nouvelles victimes, mais puisqu’il est question de chaînes interactives à  la télévision, je n’aurais pour but ici que de vous laisser choisir votre programme vous-mêmes. Je vous laisse seul avec votre libre arbitre, à  vous de voir si vous souhaitez poursuivre cette retransmission ou pas.

x8

  1. Et non pas Alcidé de Gaspésie qui vit dans une cabane au Canada et qui aime fricoter avec ses petites consœurs de Terre Neuve. []
  2. Du moins pas encore. []
  3. On a après tout recyclé le Palais de l’OTAN de Paris en université pour futurs marxistes qui ne connaissent rien au monde de l’entreprise. Ah pardon, je suis victime de désinformation excessive franco-française à  l’encontre des économistes et des sociologues. []
  4. Catastrophiques, cela dépend pour qui. []
  5. Devenues des voix d’outre-tombe en 2040, ces deux personnages sont représentés par l’étrange président de l’Union africaine, Alsid Ibrahim – considéré comme étant la réincarnation du pingouin noir – qui se dit toujours prêt à  écouter les conseils de ses prédécesseurs qui hantent son esprit. []
  6. Le vil pingouin à„lvà¿zà¿à¼s devenu prince à  la place du prince Alois. []
  7. On parle alors de catastrophe et de tragédie humanitaire côté flamand. []
  8. À l’attention d’un groupe de mogwaïs capables de disputer des matchs contre Andoni Zubizaretta et de mon lectorat silencieux, il vous est possible de cliquer sur le bouton suivant et de dévoiler les petits jeux de la chronique
    []

4 Réponses pour Chaîne européenne

  1. Rubin

    Tu t’en sors plutôt bien (très bien, même). Moi aussi j’ai été frappé par cette malédiction, et je fais toujours le mort… Mais je vais devoir m’y mettre.

  2. Criticus

    Oui, Rubin, au boulot !

  3. Aymeric

    « Il y a parfois des billets que l’on refuserait d’émettre s’ils n’étaient pas suggérés par des blogueurs que l’on apprécie comme Aymeric Pontier. »

    Qu’est-ce qu’il est charmant et délicieux ce Monsieur Pingouin ! En plus d’être drôle, c’est presque un crime…

  4. Monsieur Pingouin

    Merci Rubin, bon courage pour ta participation déchainée.

    Cher Aymeric,
    Loin de moi l’idée de pousser qui que ce soit au crime, par contre si je peux faire quelque chose pour que vous soyez pris en flagrant délire, faites moi signe. :=)